On a beau être un crac dans son métier, on se trouve parfois à court pour certaines tâches, surtout lorsqu’elles sortent un tout petit peu de l’ordinaire.

Vous n’en êtes pas à votre première machine en panne mais il se trouve que cette fois l’appareil est plutôt du genre “coriace”. Et si ce n’était qu’une question de processus? En avez-vous intégré un pour tous les cas de figure?

Afin de vous donner un petit coup de pouce, nous avons établi pour vous une pense-bête des priorités à avoir constamment en tête et à appliquer face à toute situation de machine à remettre en état.

Pensez à l’avance au possible coût d’une défaillance d’une machine industrielle

En tant que réparateur de machine industrielle, il vous est recommandé de garder dans un coin de votre esprit le prix d’une défaillance de machine industrielle, surtout une défaillance qui survient lors de la réparation. N’oubliez pas non plus qu’une petite minute d’arrêt de l’appareil est source de sérieuses pertes pour son propriétaire. Ainsi, une réparation d’appareil industriel est toujours urgente!

La phase de diagnostic peut elle aussi avoir des répercussions sur le coût de la réparation.

De plus, elle implique des coûts, que ce soit pour la main-d’œuvre ou l’achat de nouvelles pièces. Concernant la production, l’arrêt de la machine entraînera des coûts sur la perte de production surtout pour la main-d’œuvre, mais aussi la perte de produits ainsi que les matières en cours de transformation. D’autres pertes peuvent aussi survenir en fonction de l’entreprise.

Tous ces points vous éclairent davantage sur l’urgence de votre travail, l’importance de le maîtriser et sinon de rapidement trouver une alternative car le temps c’est de l’argent aussi bien pour votre entreprise que pour le propriétaire de la machine.

N’oubliez jamais les règles de sécurité quand vous travaillez

Des règles de sécurité doivent être appliquées avant même de commencer la réparation d’une machine industrielle. Cela ne concerne pas uniquement votre sécurité, mais aussi celle de vos collègues ainsi que des utilisateurs de la machine. Comprenez bien que la discipline et la rigueur sont très importantes pour un réparateur de machines industrielles. Ce sont des qualités qui vous permettent de mieux vous appliquer dans votre travail tout en prenant en compte la sécurité de tout le monde.

Après avoir sécurisé tout le monde, commencez par vous informer sur les possibles causes de la panne de l’appareil. Pour cela, il suffit de mener une petite enquête en questionnant les personnes qui l’ont utilisé tout en vérifiant l’équipement.

Vous connaissez bien le type de cette machine? N’empêche, lisez quand même son dossier technique; de cela peut surgir une idée de ce qui a causé la défaillance.

Une fois les informations obtenues, réalisez un inventaire des causes de la panne. La difficulté de la situation de la machine ne doit pas vous empêcher de faire votre travail correctement. Si vous avez les compétences et les qualités nécessaires, c’est sûr que vous n’aurez aucun mal à régler tous les cas de défaillance pouvant se produire.

Vous pourrez certes envisager d’autres options à part l’analyse fonctionnelle. Mais cette option vous permettra de bien assimiler les interactions au niveau de l’appareil.

Prenez connaissance de la fonction défaillante

L’analyse de la fonction défaillante ne doit pas être négligée. Elle doit se faire depuis l’action non réalisée jusqu’à la partie commande. De cette manière, vous saurez tout des composants de la machine ainsi que leur rôle au niveau de la machine.

Toutefois, évitez de vous mettre des idées préconçues lorsque vous ferez la vérification. Certains réparateurs ont tendance à se baser uniquement sur les anciens problèmes qu’ils ont résolus pour réparer une machine industrielle. Il est vrai que l’expérience est un point important pour tout professionnel. Par contre, cela ne veut pas dire que vous pourrez vous baser uniquement sur un « air de déjà vu » pour faire votre travail.

Il se peut bien que deux ou trois éléments causent les mêmes manifestations en cas de panne. Du coup, vous devriez prendre le temps de vérifier la fonction de chaque élément de la machine avant de commencer votre intervention. Vérifiez par exemple l’état du pré-actionneur. De la sorte, vous saurez si la partie commande ou la partie puissance est la cause de la panne.